Le temps des fêtes c’est l’effervescence. Tout va vite. On commence le mois de décembre avec enthousiasme et énergie et on le finit un peu vidé. On fait beaucoup trop de choses en peu de temps, on mange beaucoup, on voit pleins de monde et on s’en demande beaucoup. On essaie d’être à notre meilleur dans les partys de famille et réaliser tout ce que Noël implique. Il arrive donc souvent qu’on soit essoufflé rendu au 25 décembre.  Voici donc mes meilleurs trucs pour t’aider à profiter du temps des fêtes.

 

1-Développer son lâcher-prise

Le grand problème aujourd’hui est que nous voulons toujours que tout soit parfait. On veut faire la meilleure bûche, offrir le plus beau présent, être belle à couper le souffle, etc. En fait, la meilleure façon d’être heureuse à Noël est de choisir ses combats. Est-ce que tout est vraiment important? Remettre une robe que tu as mise il y a deux Noël, est-ce si dramatique? Personne ne va s’en souvenir! Au pire, change le collier! Quand tout devient fou, demandes-toi si tout est nécessaire. Peut-être que ce n’est pas si grave si tu achètes ton pain ou ton dessert au lieu de le faire toi-même ou si tes ongles ne sont pas vernis. Vaut mieux être relax au réveillon même si tout est loin d’être parfait que de courir partout pour chercher à obtenir la perfection.

 

2-Arrêter de vivre son Noël pour les autres

Noël, c’est les partys de Noël avec des gens qu’on ne voit pas souvent. Il y a beaucoup d’occasions de se faire juger parce qu’on est seule, qu’on a pris du poids ou whatever quelle raison. Il y aura toujours quelqu’un pour porter un jugement sur quelque chose de notre vie. C’est donc important de se défaire de ça et de travailler à vivre les choses pour soi et non pour les autres. On sait que tante Guylaine va trouver notre robe trop sexy. On la met quand même si c’est ce qu’on veut mettre. On hésite à faire un dessert végétalien car notre famille a des idées arrêtées là-dessus? On le fait quand même. Qui sait, peut-être que certaines personnes apprécieront. Au moins, toi tu seras heureuse de ce que tu vas manger. Noël c’est aussi l’occasion de prendre soin de soi et de se gâter. Laisse le jugement des autres derrière, et fais ce qui te plait.

 

3-Tout peut devenir une fête

On arrive souvent à Noël fatiguée car on s’en demande trop. La règle d’or est de déléguer! Tu as des enfants, fait les contribuer au succès de la soirée de Noël. Pourquoi dois-tu emballer seule tous les cadeaux? Organise une soirée musique-emballage de cadeau. Même si le cadeau de grand-maman est beaucoup trop mal emballé, il est certain qu’elle appréciera que celui-ci ait été emballé par son petit-fils. Même affaire pour tante Annette. On revient ici sur le lâcher-prise. Est-ce si grave si c’est mal emballé? Puis, tu peux faire la même chose pour la nourriture. Si tu as plusieurs mets à concocter, organise une journée bouffe avec les enfants, la famille ou les amis. Ça créé des belles occasions pour se rencontrer. Tout est plus agréable en gang avec de la musique de Noël, non?

 

4-L’organisation pour sauver du temps

Dans le temps des fêtes, les commissions peuvent nous prendre un temps fou. Il y a des gens partout, on tente de se faufiler, on attend à la caisse, on se cherche un stationnement… Bref, tout est plus long. C’est pourquoi, il peut être intéressant de planifier son temps pour en sauver plus tard. Doit-on absolument aller à la SAQ le 23 décembre? Non! L’Alcool ne devient pas périmé. Au pire, vas-y une semaine ou deux avant (un soir si tu peux c’est encore mieux!) et tu vas pouvoir te promener tranquillement dans les rangées pour trouver ce que tu veux. Pour les cadeaux, c’est la même chose. Si tu as des idées de ce que tu cherches, tu vas prendre moins de temps pour finaliser tes achats. Tu peux aussi choisir tes vêtements à l’avance pour éviter de courir le 24 pour t’acheter un collier qui fite avec ta robe ou des collants qui ne soient pas troués (… je me reconnais un peu trop là-dedans!)

 

5-Choisir les partys où tu vas

On dirait qu’on se sent toujours obligée d’aller à tous les partys dans le temps des fêtes. Parfois il y en a plusieurs qui ne nous enthousiasment pas. Pourquoi on s’oblige à vivre ça? C’est difficile à faire, mais on devrait refuser d’aller à certains. Le temps des fêtes, c’est aussi là pour passer du bon temps bien entouré et des matins en pyjamas à écouter des films de Noël. Courir d’un party à l’autre, surtout quand celui-ci ne nous tente pas, ne devrait pas être une option. Fais l’exercice d’éliminer une fête qui est pénible pour toi. Sur le coup, ce sera peut-être difficile, mais au final tu apprécieras davantage ton temps. Et pourquoi ne pas te garder un moment juste pour toi pour faire quelque chose qui te plait?

Dis-moi, quel est ton meilleur truc pour profiter du temps des fêtes?

Difficile de me décrire en peu de mots… Un brin de folie, une parcelle de joie de vivre, une curiosité démesurée et une volonté d’aider pourraient me décrire rapidement. Bachelière en travail social, j’ai eu envie de sortir des sentiers battus et de créer mon propre chemin. C’est ainsi qu’est né Leader du bonheur, un blogue qui met de l’avant notre possibilité comme femme de nous réaliser et de créer notre petit bonheur. J’y travaille tous les jours et j’ai le goût qu’on vive tout ça ensemble via le blogue et la page Facebook. Sur ce site, tu retrouveras une grosse partie de moi : de la folie, une volonté de se donner la force de réussir, une curiosité de découvrir (découverte de soi, mais également découverte d’une multitude d’activités!!) et du partage en masse! Participe et amuse-toi!
Annick Beauchemin ♥

#190 - Error validating application. Invalid application ID. Here are some possible solutions to fix the error.