Je suis heureux d’écrire mon 1er article ici. Cet article est en lien avec la page Facebook de Leader du bonheur et son acolyte à l’aventure. Différents articles seront écris au cours des prochaines semaines par moi et Annick Beauchemin, la fondatrice du blogue. Ces différents articles te permettront de mieux connaître nos impressions et nos découvertes lors de notre voyage en Europe et en Asie. Il se peut que certains sujets se répètent ou semblent similaires et c’est normal car nous sommes deux personnes à part entière qui ne percevons pas notre voyage de la même façon. Tu peux d’ailleurs lire sa version de notre première semaine. Nous espérons que ces articles en complément avec notre page Facebook te permettront d’apprécier notre voyage autant que nous.

Les surprises

Je n’ai pas encore beaucoup voyagé dans la vie. Il y a environ 8 ans, j’ai été 2 semaines en Californie avec un ami français. À ce moment-là, je n’ai pas subi de gros chocs en arrivant là-bas que ce soit pour la culture, la langue ou même le décalage horaire. Il s’agissait d’un peuple qui nous ressemble énormément, c’est-à-dire le peuple américain. J’ai donc profité de mon voyage sans avoir à analyser ou à réfléchir à ce qui se passait autour de moi. Jusqu’à maintenant, il s’agissait de ma seule expérience de voyage.

Par contre, récemment j’ai passé plusieurs jours dans la région parisienne avant de partir pour l’Espagne. Je dois dire que la France m’a quelque peu surpris. Je ne m’attendais pas à voir autant de pauvreté là-bas. Un soir, lorsque nous marchions ma copine et moi, nous avons vu une famille complète qui dormait à l’extérieur, enveloppée dans des sacs de couchage. De plus, ce n’est pas la seule famille que j’ai vu dans cette situation. Je ne sais pas si je m’étais habitué à la pauvreté présente en Amérique du nord, mais la situation en France m’a grandement interpellé. Je suis certain que ce type de situation n’aurait pas lieu d’être au Québec. Les gens se mobiliseraient pour sortir ces familles de la rue ou à tout le moins pour les aider du mieux qu’ils peuvent.

Selon moi, nous avons souvent une opinion préconçue à propos de certains pays et je crois qu’on ne peut jamais se faire une bonne idée avant de l’avoir visité. Par exemple, on entend souvent dire que les gens à Paris ne sont pas sympathiques et accueillants. Je peux vous dire que selon moi ce n’est pas vrai. Les Parisiens ne sont peut-être pas des gens enjoués, mais ils nous ont très bien reçus lors de notre séjour là-bas. Je pourrais dire que les Parisiens ont été plus sympathique envers nous que les Espagnols à Barcelone. En fait, les habitants de Barcelone parlent le Catalan. Il est important de le mentionner car la population est très fier de sa langue et de sa culture et celle-ci souhaite son indépendance par rapport à l’Espagne depuis très longtemps. Par ici, il s’agit d’un sujet très sérieux. Ce peuple a des ressemblances avec un autre peuple que nous connaissons très bien, à vous de le trouver.

La communication

Mon voyage jusqu’à maintenant m’a démontré que la communication n’est pas toujours facile. Il s’agit très souvent de quelque chose qui nous semble facile car au Québec nous communiquons pratiquement toujours en français. Par contre, en arrivant à Paris, il y a plusieurs types d’accent et les gens ne nous comprennent pas toujours. La dame chez qui nous avons séjourné durant notre voyage à Paris n’a probablement pas compris tout ce que je lui disais ou sinon peu de choses. Il faut mentionner que j’avais gardé mes bonnes vieilles habitudes. Je parlais probablement trop vite sans nécessairement regarder la personne avec qui je parlais. La situation est encore pire en Espagne, car il s’agit d’une nouvelle langue complètement différente à laquelle nous ne sommes pas habitués. Je croyais qu’il serait plus facile de se débrouiller en anglais et que les gens seraient plus patient avec nous. Ce n’est pas réellement le cas. Je crois qu’il va nous falloir des cours de rattrapage en espagnol si l’on veut se faire comprendre le moindrement.

La beauté des lieux

Ce que j’apprécie le plus de mon voyage jusqu’à maintenant est la beauté des lieux. L’architecture en Europe est tout simplement magnifique. Durant notre séjour à Paris, nous avons eu la chance de voir le canal Saint-Martin, la place de la République, la tour Eiffel, le Champs-de-Mars, le jardin des Tuileries, la place des Invalides et bien d’autres. Il ne s’agit de là qu’une partie des attraits qu’il est possible de voir à Paris. Par contre, comme nous restions seulement quelques jours, il a fallu faire des choix. Il y aurait tant encore à voir. Peut-être que nous aurons la chance d’y retourner un jour, qui sait. En ce qui concerne Barcelone, tout est encore plus magnifique. On peut penser à la manière dont les rues ont été conçues, à l’architecture des bâtiments, aux différentes places publiques, à la présence de la mer à proximité et bien d’autres. Cette ville possède un charme qu’il est difficile d’expliquer. Je crois qu’il faut y être pour réellement comprendre l’attrait qu’elle a sur les gens.

J’espère que tu as aimé mon premier article pour le blogue Leader du bonheur. Si j’ai réussi à te donner le goût de voyager ce serait mission accomplie. Selon moi, les voyages permettent de découvrir un monde inconnu, de sortir de notre quotidien et de mieux se connaître en tant que personne. De ton côté, prévois-tu faire un voyage prochainement et où aimerais-tu aller exactement?

Je suis le gars qui est curieux de tout, qui pose des questions et qui tente de trouver des réponses… la majorité du temps. Je suis également celui qui trippe sur les animaux et qui va toujours faire un détour pour aller flatter un chien. Que veux-tu j’adore ces boules de poils. Sinon, je ne peux résister à une bonne pizza au four à bois et à un excellent café moka. La gourmandise c’est ce que ca fait. J’adore également les shows d’humour. C’est le genre de soirée où je trippe à fond. Donc, je suis assez simple : curieux, animaux, pizza, café et humour.
Rémi Martel

#104 - An access token is required to request this resource. Here are some possible solutions to fix the error.