C’est arrivé un peu comme ça. Mon copain et moi marchions dans la forêt. Il se questionnait beaucoup sur son emploi. Devait-il continuer à y travailler? Aucun scénario ne l’intéressait vraiment. Rester dans une situation qui le stresse et le déprime. Quitter, mais ne pas savoir quoi faire. On était en plein questionnement existentiel. On parlait de la vie, du style de vie qu’on a, de nos rêves, de ce qu’on voulait, etc. C’est peut-être l’aube de nos trente ans qui nous amenait dans ce questionnement-là. Je ne sais pas! Pour rire, sans vraiment y penser réellement, je lui ai dit : on vend nos trucs et on part voyager. J’ai vu des étincelles dans ses yeux. Ça m’a fait du bien de le voir comme ça. Puis, pour s’amuser, on s’est mis à faire semblant que ça arrivait. Où irait-on? Combien de temps? Quand partirait-on? Soudainement, ça s’est mis à avoir l’air sérieux. Pis ça nous faisait du bien. Pourquoi on ne pourrait pas le faire? Autant c’était farfelu, autant ça avait vraiment du sens. Le timing était bon pour moi. J’étais partie à mon compte pour justement avoir l’opportunité de décider de mon style de vie. En travaillant sur le web, je pouvais le faire de où je voulais! J’avais envie de vivre autre chose. Et lui avait besoin de s’arrêter pour se poser les vraies questions. Tout cela demandait du temps. On regardait autour de nous et on n’était pas certains d’avoir envie de vivre cette vie-là. On ressentait le besoin de voir ailleurs ce qui se faisait.

Deux jours plus tard, on revenait à l’appartement et on commençait à structurer ça. Depuis ce jour, il y a deux-trois semaines, on met tout en oeuvre pour réaliser notre projet. On a une peur bleue, car on part de loin. On a jamais voyagé très loin. Je suis allée à New York, lui à San Francisco. Autant on a peur, autant c’est excitant! On se renseigne sur les détails. On regarde les destinations. On peut aller où on veut. On commence à se rendre compte que c’est réel. Mon copain a quitté son emploi. On vend pleins de choses. J’ai mis ma voiture à vendre. Notre appart vient d’être sous-loué. Là, on a plus le choix, on part! Ouff! On part dans un mois. Il reste mille choses à faire, mais on est sure de ce qu’on fait. C’est l’expérience d’une vie. Partir à l’aventure pendant près de six mois, c’est assez fou!

L’annonce

Le plus difficile pour moi, c’était de l’annoncer à mon entourage. Tsé, tu connais ton monde. Je savais que ce ne serait pas une super nouvelle pour ma famille. Et c’est ce qui est le plus dommage. Tu veux toujours que les gens que tu aimes soient contents pour toi, mais ce n’est pas toujours le cas. Faire des choix en dehors de la norme c’est aussi se frapper aux craintes et aux opinions des gens. Si tu as un rêve toi aussi qui est hors-norme ne t’arrête pas à ce que les gens pensent. Il y aura toujours des gens qui n’approuveront pas tes choix et c’est bien triste. Mais c’est ta vie! C’est toi qui dois porter la responsabilité des choix que tu fais. Si tu décides de rester dans un emploi que tu détestes pour le principe que ce soit bien vu par ton entourage, c’est toi qui doit te lever chaque matin. Ne t’arrête jamais à ça pour réaliser tes rêves.

Pourquoi le faire?

Il y a mille raisons pourquoi j’ai envie de partir voyager à travers le monde. En voici quelques-unes :

-Parce que la vie est courte

Je pourrais mourir demain. On ne le sait pas! On repousse sans cesse nos rêves et nos projets en se disant qu’on a le temps, mais ce n’est jamais certain finalement. Je préfère donc en profiter pendant que je suis en santé pour ne pas le regretter plus tard ou ne jamais pouvoir le faire. On a tendance à toujours repousser les choses qui nous tiennent le plus à coeur.

-Pour ralentir un peu mon beat de vie

J’ai l’impression que la vie va trop vite. Les journées passent et je n’ai pas le temps d’en profiter. On met tellement de temps dans des choses futiles. J’ai envie de relaxer et de prendre ça au jour le jour.

-Pour prendre le temps de m’arrêter et de m’assurer que j’amène ma vie là où je le désire

On s’en va vers nos trente ans. Je suis le genre de fille qui a une peur bleue de se réveiller dans dix ans et d’avoir raté sa vie. J’ai besoin de m’arrêter pour me poser les vraies questions. Qu’est-ce que j’ai envie de faire de la vie qu’on m’a accordée? C’est ben philosophique dit comme ça, mais en fait c’est juste une façon pour moi de ne pas gaspiller le temps que j’ai.

-Pour me retrouver avec mon chum

Avec les horaires de travail, on finit par embarquer dans une routine qui éteint. Ça va faire sept ans avec mon copain, on en a vécu des choses! J’ai envie de me retrouver avec lui et qu’on se redécouvre autrement.

-Pour en apprendre plus sur d’autres cultures et découvrir le monde

Partir découvrir le monde c’est aussi et surtout pour s’ouvrir aux autres! Je veux découvrir de nouvelles cultures, m’amener à requestionner mes repères et rencontrer de nouvelles personnes. Il y a tant de richesses. J’ai envie d’aller voir ce qui se trouve ailleurs. Découvrir de nouveaux paysages, goûter à différents mets, etc. J’ai envie de me remplir la tête avec d’autres lieux.

-Pour me permettre d’être qui je suis

Quand on rencontre des inconnus, on a tendance à être plus qui l’on est, car il y a moins la crainte d’être jugée. Après tout, on ne les reverra jamais! C’est donc une bonne façon pour moi de m’accepter dans mon style hors-norme en rencontrant probablement aussi des gens qui me ressemble.

-Pour en apprendre plus sur moi-même et m’affirmer

Un voyage comme ça, c’est l’occasion d’en apprendre plus sur soi et de vivre toutes sortes de situations. Certaines seront confrontantes, d’autres tout simplement joyeuses. C’est donc une occasion pour moi d’être à l’écoute de qui je suis. Par la même occasion, cela va m’amener à m’affirmer davantage dans qui je suis et ce que je désire.

Et la chance dans tout ça?

Certaines personnes diront que je suis chanceuse de vivre ça. Je vais te dire pourquoi la chance n’a rien à voir là-dedans. C’est une question de persévérance et de détermination. Tous les projets sont bâtis comme ça. J’ai fait le choix de partir voyager. Pour ce faire, je vends la majorité de mes biens. Je fais le choix de vivre avec moins, de vivre dans l’instabilité et de n’avoir aucune garantie par rapport au futur (Qui en a de toute façon?). Ce rêve est à la portée de tous. Il suffit d’avoir le cran de se lancer et d’accepter de dire non à d’autres projets. Je viens de repousser l’achat d’une maison. Je le sais et je l’accepte. Si tu as un rêve, n’attends pas que la chance se présente. Ça ne marche pas comme ça malheureusement. Prends le contrôle de ta vie et assure-toi d’aller réaliser ce que tu désires. Les gens autour de toi auront toujours l’air plus heureux que toi si tu ne vois pas que c’est une question de choix. Rien ne devrait jamais t’empêcher de te lancer.

Et Leader du bonheur dans tout ça?

Je sais que tu es inquiète que Leader du bonheur disparaisse (laisse-moi y croire ok?). Sois sans crainte, je continuerai à publier des articles et à t’offrir du temps de coaching à distance. Tu pourras aussi me suivre prochainement sur la page Facebook que je vais créer avec mon chum pour te parler de nos péripéties et de nos découvertes. On va la démarrer bientôt, je te tiendrai au courant sur la page Facebook de Leader du bonheur.

Et toi? Es-tu déjà partie plusieurs mois? Qu’est-ce que ça t’a apporté?

Difficile de me décrire en peu de mots… Un brin de folie, une parcelle de joie de vivre, une curiosité démesurée et une volonté d’aider pourraient me décrire rapidement. Bachelière en travail social, j’ai eu envie de sortir des sentiers battus et de créer mon propre chemin. C’est ainsi qu’est né Leader du bonheur, un blogue qui met de l’avant notre possibilité comme femme de nous réaliser et de créer notre petit bonheur. J’y travaille tous les jours et j’ai le goût qu’on vive tout ça ensemble via le blogue et la page Facebook. Sur ce site, tu retrouveras une grosse partie de moi : de la folie, une volonté de se donner la force de réussir, une curiosité de découvrir (découverte de soi, mais également découverte d’une multitude d’activités!!) et du partage en masse! Participe et amuse-toi!
Annick Beauchemin ♥

Bien différent
Bien différentvendredi, janvier 19th, 2018 at 8:17
Oh lala! Tu dois écouter ce vidéo! C'est drôle et inspirant à la fois! J'ai passé un bon moment à rire! Qu'est-ce que tu en penses?

(Tu peux mettre des sous-titres en français si tu veux.)
Bien différent
I got 99 problems... palsy is just one | Maysoon Zayid
"I have cerebral palsy. I shake all the time," Maysoon Zayid announces at the beginning of this exhilarating, hilarious talk. (Really, it's hilarious.) "I'm ...
youtube.com
Bien différent
Bien différentvendredi, janvier 19th, 2018 at 12:11
Popcorn gratuit ce soir, ça te tente?
Bien différent
Bien différentjeudi, janvier 18th, 2018 at 8:18
Je suis en manque de chocolat!!! C'est où la meilleure place au Québec pour manger une fondue, un dessert chocolaté ou carrément juste du chocolat? Je veux connaître tes spots! ❤️