J’ai envie de te partager une réflexion que j’ai de temps en temps en lien avec mon blogue : peut-on exprimer notre malheur ponctuel? Avoir un blogue sur le bonheur m’amène à avoir l’étiquette de fille heureuse et parfois celle-ci me casse un peu la tête. Je me suis souvent posé la question à savoir si je pouvais dire que j’ai eu une mauvaise journée, que je suis triste ou peu importe, sans pour autant perdre «ma crédibilité» de fille qui vise le bonheur. Ça, ça m’a amenée à élargir ma réflexion. Et si c’était maintenant impossible de dire qu’on ne va pas bien?

 

Les médias sociaux : du beau, juste du beau!

Avec Facebook, Instagram et compagnie, on en vient à se créer une image, quasi une réputation. Cette fille-là est constamment sur le party, celle-ci est une bonne mère, celle-là est politisée… Tout ça basé uniquement sur des photos, commentaires, articles publiés, etc. On en vient à voir que tout le monde est beau et heureux. Mais qu’est-ce qui se passe quand on ne va pas bien? Est-ce qu’on peut l’inscrire sur Facebook? Est-ce qu’il y a une place pour ça? Ce n’est pas vraiment accepté. On reçoit rarement le soutien voulu ou sinon il vient de notre entourage très très immédiat. Malheureusement, les gens n’ont pas envie de voir que tu as passé une mauvaise journée. Il est donc faux de dire que ton profil te décrit, puisqu’il ne touche qu’une petite partie de toi. C’est donc un peu fake!

 

Ça va?

La fameuse phrase «Ça va?» nous laisse croire qu’on peut dire comment on se sent. Mais, celle-ci est aussi fausse que ton profil Facebook. Est-ce déjà arrivé que tu aies dit non à cette phrase commune? Est-ce déjà arrivé que quelqu’un t’ait répondu qu’il n’allait pas bien? On est comme mal à l’aise. Je me souviens encore de la dernière fois qu’on m’a répondu «non». C’était un homme que je connais peu. Même si j’ai des aptitudes en relation d’aide, j’ai complètement figée. Je ne m’attendais pas à ça, et le contexte était peu propice à la discussion personnelle. On pose la question, mais on ne veut pas vraiment entendre la réponse.

 

La pression du bonheur

Cette réflexion m’a amenée à comprendre que nous vivons dans une société où être heureux peut être anxiogène de temps en temps. Quelle est notre définition du bonheur? Malheureusement, notre définition vient souvent de ce que les autres projettent. Il semble si heureux avec son bébé de quelques mois! Ce qu’on ne sait pas c’est qu’il n’a pas dormi de la nuit et que cinq minutes après la photo le bébé a vomi sur son chandail. Puis, sa blonde s’est fâchée après lui pour une niaiserie. Tout ça, on ne le voit pas, donc ça n’existe pas vraiment pour nous. Tout ce qu’on voit c’est une façade, une image des gens. Ça nous amène à vouloir atteindre ce standard de bonheur sans jamais y arriver. C’est impossible puisqu’il n’est pas comme on l’imagine. Tout ça parce qu’on n’a pas le revers de la médaille, qu’il nous manque des informations. On veut atteindre quelque chose d’impossible et d’irréel.

 

La mauvaise journée

Peut-on vivre une mauvaise journée? J’ai l’impression qu’on ne peut plus vraiment. Souviens-toi de la dernière fois où c’est arrivé. Qu’est-ce qui s’est passé? Ta mère a essayé de trouver une solution à ton problème. Ton amie t’a suggéré de voir le côté positif de la situation. Ton chum t’a dit d’oublier ça. Alors que tout ce que tu avais besoin c’était de ventiler sur le fait que tu as eu une journée de ***. On n’est pas super à l’aise avec le fait de voir les gens de notre entourage malheureux. On veut que tout le monde soit toujours heureux. Mais est-ce une si bonne idée?

 

L’importance du malheur

Il y a un proverbe qui dit que pour être heureux, il faut avoir été malheureux. Il faut connaître la sensation du malheur pour apprécier le bonheur. J’adhère pas mal à cette vision-là. Mes journées de pur bonheur l’ont été puisque j’ai compris la valeur du bonheur grâce aux expériences négatives que j’ai vécues. Qu’est-ce qui fait que j’apprécie autant les soirées entre amies? Il y a une partie de la réponse qui vient du fait que je vis parfois des moments où je me sens vraiment seule. Qu’est-ce qui fait que mes réussites ont une si grande valeur? C’est grâce aux échecs que j’ai eus. Quel goût aurait la victoire si on ne travaillait pas fort pour l’obtenir? Qu’on n’échouait jamais? Imagine que soudainement tout allait toujours bien. Pas d’échec, pas de difficultés, pas d’argumentations. Juste des sourires, des réussites, des bonnes surprises, etc. Sur le coup, ça a l’air génial, mais c’est plutôt dangereux. Non seulement la vie deviendrait monotone, mais en plus, au bout d’un moment, on ne remarquerait plus les sourires, les réussites, les compliments, etc. Ça deviendrait ça ton quotidien. Toujours la même chose. Oui très agréable, mais plus aussi significative. On s’habituerait tellement qu’on ne le verrait plus.

 

Une petite place pour le malheur

J’ai donc envie de te dire de faire une place au malheur dans ta vie. Il a son utilité tout comme le bonheur. Accepte qu’il fasse partie de toi et qu’il puisse faire partie des autres autour de toi. Ce n’est pas le démon. Parler de nos petits malheurs sans s’apitoyer aide à les accepter et à diminuer cette fameuse pression liée au fait d’atteindre le bonheur parfait à tout prix. En parler démontre qu’on est humain comme tout le monde. Ça fait du bien de voir qu’on n’est pas seul à vivre ça. Personne n’a une vie parfaite où tout est rose. Ce n’est vraiment pas un signe de faiblesse de vivre des mauvaises journées. En fait, c’est plutôt une force qui te sera utile au moment de reconnaître les bonheurs qui se présenteront dans ta vie.

 

Qu’est-ce que tu en penses? As-tu l’impression qu’on doit toujours être heureuse?

Difficile de me décrire en peu de mots… Un brin de folie, une parcelle de joie de vivre, une curiosité démesurée et une volonté d’aider pourraient me décrire rapidement. Bachelière en travail social, j’ai eu envie de sortir des sentiers battus et de créer mon propre chemin. C’est ainsi qu’est né Leader du bonheur, un blogue qui met de l’avant notre possibilité comme femme de nous réaliser et de créer notre petit bonheur. J’y travaille tous les jours et j’ai le goût qu’on vive tout ça ensemble via le blogue et la page Facebook. Sur ce site, tu retrouveras une grosse partie de moi : de la folie, une volonté de se donner la force de réussir, une curiosité de découvrir (découverte de soi, mais également découverte d’une multitude d’activités!!) et du partage en masse! Participe et amuse-toi!
Annick Beauchemin ♥

Bien différent
Bien différentjeudi, avril 19th, 2018 at 7:44
Ta vie est un peu routinière et tu as envie de faire différent?

Mon truc pour toi : le covoiturage!
Ça fait maintenant plus d'un an que j'en fais et je suis un peu vendue. Que tu sois le passager ou le conducteur, c'est une "activité" avec plusieurs avantages.

Tout d'abord, tu rencontres des gens de tous milieux. C'est donc une excellente façon de briser l'isolement, de réseauter et de créer des liens avec de nouvelles personnes. J'ai embarqué des gens de tous horizons : une avocate, un musicien, un conseiller en orientation, une étudiante, une personne qui a grandi dans un camp de réfugiés, un français qui voyage à travers le monde et j'en passe!

Ensuite, tu peux avoir des discussions vraiment intéressantes sur pleins de sujets différents! Les gens ont des histoires de vie fascinantes ou des opinions intéressantes! Ça divertit et instruit même parfois!

Puis, financièrement, tu peux économiser de l'argent. Embarque des gens en covoiturage pendant une année, mets l'argent de côté et tu pourrais avoir assez d'économies pour te payer un week-end quelque part ou peut-être même un voyage si tu l'utilises fréquemment. 😉

Finalement, la dernière raison et non la moindre, c'est une manière super l'fun de faire ta part pour l'environnement! Chaque petit geste compte!

Changer une habitude peut être difficile au début et faire peut-être un peu peur, mais ça vaut le coup!

Si jamais tu as envie d'essayer, voici quelques sites fiables où tu as accès aux avis des autres conducteurs/passagers avant toi :
http://amigoexpress.com/
https://www.poparide.com/fr/

As-tu déjà utilisé le covoiturage? Sinon, est-ce que je t'ai donné le goût? 🙂
Bien différent
Bien différentmercredi, avril 18th, 2018 at 12:17
Apprenons à nous détacher du regard des autres et à juste vivre! Beau vidéo! À écouter jusqu'à la fin!
Bien différent
BBC The Social
This is how homophobia feels in 2018.
Bien différent
Bien différentmardi, avril 17th, 2018 at 8:31
Comme tu as peut-être remarqué, j'écris un peu moins d'articles ces temps-ci. Je travaille sur plusieurs projets en même temps, ce qui m'amène à réorganiser mon temps et la direction du blogue! Un peu de calme pour mieux rebondir! 😉

J'ai donc pris la décision d'intégrer plusieurs nouveaux collaborateurs dans mon équipe! Ça va amener de la diversité et de la couleur! Je suis pas mal certaine que tu vas apprécier! Je te les présenterai prochainement, je suis assez heureuse de la qualité des gens qui désirent s'impliquer. D'ailleurs, si l'un(e) de vous a envie d'écrire de manière ponctuelle ou à long terme sur les thèmes qui touchent le blogue (mode de vie hors-norme, diversité, environnement, économie locale, etc.) tu peux m'écrire en privé!

Ensuite, il y aura une nouvelle catégorie d'articles : À l'essai
Dans cette section, il sera question de nouvelles activités que j'ai essayées ou de produits que j'ai testés. Dans un souci de transparence, il sera toujours indiqué si on m'a offert le produit ou l'activité. N'aie pas peur, ce blogue ne deviendra pas de la publicité pour toutes sortes de choses. Je choisirai avec soin les entreprises et la mission du blogue reste toujours la même : promouvoir la différence et la diversité!

Voilà pour les nouveautés pour le blogue! Si tu aimes les produits locaux et que tu désires me suivre dans mon nouveau projet parallèle, tu peux me suivre sur Agence Bouche à oreille : https://www.facebook.com/agenceboucheaoreille
Je suis en train de monter un projet pour aider les artisans locaux à être plus visibles sur le web et j'ai comme mission à travers tout ça de promouvoir l'économie locale. La page Facebook sera donc un endroit de choix pour découvrir et suivre pleins d'artisans d'ici. Je dis ça comme ça 😉 Rien n'est encore lancé, mais tu peux déjà me suivre si le coeur t'en dit.

Bon, les nouvelles sont finies!!
Bien hâte de te présenter les nouveaux membres de l'équipe 😉