Ces jours-ci, la thématique de la peur est très présente dans ma vie. Dans une semaine, jour pour jour, je commencerai mon périple en débutant par l’Europe. Bye bye domicile fixe, mon entourage et mes repères pour environ six mois. Ce sera l’inconnu et l’aventure! Autant, je suis excitée de vivre une expérience aussi unique, autant je panique intérieurement. Cela m’amène à avoir envie de te parler de la place qu’occupe la peur dans ta vie. Est-elle un frein à tes projets ou, au contraire, joue-t-elle un rôle de motivateur?

 

La raison pour ne pas se lancer

J’entends souvent les gens parler de leurs projets, de leurs rêves ou de leurs ambitions en disant pourquoi ils ne «peuvent» pas les réaliser. Chaque personne a une raison pour ne pas concrétiser leurs idées. Par contre, quand on creuse, on se rend compte que l’élément commun est la peur. On a souvent peur de foncer dans la vie, car il y a trop de facteurs inconnus. Et si je me trompais? Et si je ne faisais pas le bon choix? Et s’il m’arrivait quelque chose? Et si je le regrettais? Et si je me sentais incomprise, seule ou jugée? Ça peut être assez pour freiner nos rêves.

 

L’inconnu, positif ou négatif?

Ma plus grande peur en ce moment est que je ne connais pas le futur. Est-ce que je vais être heureuse ailleurs? Est-ce que je vais avoir de la misère à m’adapter sans mes repères? Est-ce que la langue va être une réelle barrière? Est-ce que je vais vivre des expériences désagréables? Est-ce que je vais rencontrer des gens intéressants? Si j’avais toutes les réponses à ces questions, le trip du voyage ne serait pas le même. L’excitation et l’expérience seraient vraiment moins importantes si je savais ce qui allait se passer. Notre peur repose donc souvent sur quelque chose qui, au final, nous fera grandir, évoluer et vivre des expériences hors du commun. Si on savait d’avance ce qui allait se passer: les événements vécus, les rencontres, le jour de notre mort et autres, la vie n’aurait plus le même sens. Le fait de ne pas savoir est donc quelque chose d’extrêmement positif et stimulant.

 

La peur : un tremplin plutôt qu’un frein!

Quand on laisse la peur contrôler nos actions, on s’empêche d’évoluer et de se réaliser comme personne. Il est normal d’avoir des peurs, mais on doit les utiliser plutôt que les amener à nous nuire. Je pourrais décider de rebrousser chemin et de revenir dans mes souliers confortables, mais je perdrais une occasion énorme de vivre une expérience unique qui me marquera à jamais et qui m’aidera à avancer là où je veux aller dans la vie. On peut facilement laisser la peur nous empêcher de réaliser nos rêves. Mais qu’est-ce que ça nous donne? Est-ce qu’on vit notre vie pour rester dans la ouate et la sécurité? Le risque zéro n’existe pas. Même quand on reste à la maison, il peut nous arriver quelque chose qu’on ne veut pas. Lance-toi dans tes projets. Ils font partie de tes rêves, il y a donc une grande partie de toi qui désire les réaliser. Profite de la vie qu’on t’a donnée pour en faire une qui te ressemble et où tu te réalises pleinement. Utilise la peur pour te challenger à foncer et à vivre à fond. Elle peut être une solide alliée pour t’amener à essayer des choses, à sortir de ta zone de confort et à réaliser les projets que tu repousses depuis trop longtemps.

 

Et puis, cette peur?

Donnes-tu une trop grande place à la peur dans ta vie? Est-ce que c’est elle qui décide les projets que tu vas réaliser et ceux que tu vas abandonner. Reprends le pouvoir sur ta vie. Ça devrait être toi qui choisis ce qui se présente à toi, pas les craintes que tu peux avoir. Le pire qui pourrait arriver est que tu sois mal à l’aise ou que tu ne saches pas quoi faire devant une situation, mais cela va être une expérience enrichissante. Tous les moments où on ne se sent pas à la hauteur sont des occasions qui forgent notre personnalité, notre force, notre détermination et notre capacité à rebondir. Tout comme le malheur, la peur joue un rôle important! Vaut mieux l’utiliser que la laisser nous contrôler! Au final, il y a plus de positif qu’autre chose! Envoie promener la peur et lance-toi!

 

Pour ma part, je continuerai à t’écrire, mais dans un autre fuseau horaire! La peur ne m’arrêtera pas! À plus! 🙂

 

Difficile de me décrire en peu de mots… Un brin de folie, une parcelle de joie de vivre, une curiosité démesurée et une volonté d’aider pourraient me décrire rapidement. Bachelière en travail social, j’ai eu envie de sortir des sentiers battus et de créer mon propre chemin. C’est ainsi qu’est né Leader du bonheur, un blogue qui met de l’avant notre possibilité comme femme de nous réaliser et de créer notre petit bonheur. J’y travaille tous les jours et j’ai le goût qu’on vive tout ça ensemble via le blogue et la page Facebook. Sur ce site, tu retrouveras une grosse partie de moi : de la folie, une volonté de se donner la force de réussir, une curiosité de découvrir (découverte de soi, mais également découverte d’une multitude d’activités!!) et du partage en masse! Participe et amuse-toi!
Annick Beauchemin ♥

#104 - An access token is required to request this resource. Here are some possible solutions to fix the error.